LE MATERIEL UTILISE - les chemins de traverse

Aller au contenu

Menu principal :

ECOLE
Le matériel spécifique :
Le matériel conçu par Maria Montessori a été pensé pour que l’enfant puisse répondre de lui-même à ses besoins durant ses périodes sensibles.
Il est ainsi élaboré de manière à “isoler les difficultés” et à permettre “le contrôle de l’erreur” : pour chaque concept présenté à l’enfant, différents matériels structurent de façon scientifique et solide les différents points clés du concept.
Le vocabulaire est donné au cours de moments appelés “leçons en trois temps”, où chaque temps vient s’assurer de la bonne compréhension de l’enfant avant de poursuivre.
”Le contrôle de l’erreur“ se faisant par l’enfant lui-même grâce à la conception du matériel, l’enfant développe son sens personnel de l’analyse et apprend à se situer dans ses apprentissages. Il pourra d’autant mieux choisir la suite de son parcours immédiat mais également dans un plus long terme, faire des choix pour ses études futurs.

De plus, le matériel est présent en un seul exemplaire dans la classe, ce qui développe le sens social et permet d’apprendre à l’enfant la patience et le respect du travail des autres et évite la compétition. L'observation devient un point fort de l'apprentissage, car l'enfant qui voit un autre enfant manipuler un matériel, prend le temps d'analyser ses gestes avant de les faire lui-même à sa manière. Pour beaucoup, respecter ce temps d'observation des autres est sécurisant et structurant, et par là-même particulièrement indispensable.

Le matériel Montessori en mathématique par exemple, propose à l'enfant de lui refaire traverser toute l'histoire que l'humanité a vécu, pour découvrir chaque étape des mathématiques : du plus concret (compter avec des cailloux), aux théorèmes et notions les plus abstraites.

De même, les choses seront d'abord expérimentées de façon sensorielle avant d'être nommées. Le travail de mise en paires de matières, de couleurs, de sons etc... permet à l'enfant de développer ses sens. Il permet aussi à l'adulte de suivre l'évolution de son développement psychomoteur, afin de mener l'enfant vers l'abstraction seulement lorsque son cerveau sera en maturité de la saisir.

*but du matériel de vie pratique : va permettre d’accéder à un apprentissage de la coordination : passer du geste intentionnel à un geste plus ordonné, maîtrisé. Les différents buts sont donc ; l’ordre, la coordination, la concentration et l’indépendance. Ce matériel permet à l’enfant de savoir-faire par lui-même, ce qui est indispensable pour développer sa confiance en lui.

*but du matériel de vie sensorielle : Discrimination du sens tactile (connaissance par le toucher du bout des doigts). Discrimination stéréognosique (connaissance par le toucher de la forme par l’ensemble de la main). Discrimination visuelle.
L’enfant va développer ses sens et cultiver différentes formes d'intelligence. Les psychologues Howard Gardner et Daniel Goleman en décrivent, de manière non exhaustive :
   - l’intelligence langagière : capacité à utiliser le langage pour s’exprimer et comprendre des idées
   - musicale : acuité de l’oreille et perception du rythme.
   - logico-mathématique : capacité à tenir un raisonnement logique, à calculer, à analyser.
   - spatiale : capacité à se représenter en 3 dimensions, à s’orienter, à avoir un bon sens de l’orientation.
   - kinesthésique : intelligence du corps, capacité à utiliser le corps pour exprimer des émotions, pour mémoriser une information, pour maîtriser un geste, pour créer.
   - interpersonnelle : connaissance de soi-même. Gardner la définit comme « la faculté de se former une représentation de soi précise et fidèle, et de l’utiliser efficacement dans la vie. ». C'est aussi l'intelligence émotionnelle, qui permet        de vivre en harmonie avec soi-même et le monde qui nous entoure (contrôle, empathie...).
   - naturaliste : capacité d’observation et de respect de la nature, de reconnaissance, identification et classement des animaux, des plantes, des minéraux.
*but du matériel de langage : développer la pensée grâce à la richesse du vocabulaire et des représentations, explorer le langage, accéder à l’écriture et à la lecture. Mais aussi, en buts indirect/transversaux, développement de la      volonté et de la concentration, construction de la pensée logique, construction de l’enfant par l’enrichissement du vocabulaire et des représentations du monde qui lui permettent de préciser son environnement et de se situer dans ce  monde.

*but du matériel de calcul : permet d’appréhender le système décimal, les quatre opérations, les fractions…. Il prépare, en outre, au raisonnement mathématique par l’approche de théorèmes et de leurs démonstrations.

*but du matériel des matières parallèles (géographie, histoire, botanique, zoologie) : prendre conscience du monde qui l’entoure.
L'enfant doit avant tout être invité à découvrir le monde par des observations extérieures à la classe, dans un milieu naturel vivant. Le matériel de la classe vient ensuite renforcer les notions découvertes, de façon posée et construite. Il pourra approfondir un savoir ou savoir-faire découvert lors d'une expérience concrète.


 
Copyright 2016. leschemins-detraverse.fr
Retourner au contenu | Retourner au menu